Histoire de l’étude archéologique des monuments anciens de la Crimée orientale 1917-1941

Pankratova,  (2018):  История археологического изучения античных памятников Восточного Крыма: от Октябрьской революции до Великой Отечественной войны (1917–1941 гг.) // Боспорские исследования: Supplementum 18 / Istorija arkheologicheskogo izuchenija antichnykh pamjatnikov Vostochnogo Kryma: ot Oktjabr’skoj revoljucii do Velikoj Otechestvennoj vojny (1917–1941 gg.) // Bosporskie issledovanija: Supplementum 18, Saint-Pétersbourg [Histoire de l’étude archéologique des monuments anciens de la Crimée orientale:: de la révolution d’octobre à la Grande guerre patriotique (1917-1941) // Études du Bosphore: supplément]

Cet ouvrage s’intéresse à la soviétisation de l’archéologie après la Révolution, sachant qu’elle était menée auparavant notamment par des membres des classes dites bourgeoises et cherchait à mettre en valeur les beaux objets plutôt que les populations.

Un ouvrage qui intérèssera également les spécialistes de l’histoire ancienne et ceux d’histoire de l’URSS.

Le sommaire :

couv Pankratova

A propos Th. Castelli

Docteur en histoire et archéologie des mondes anciens de l'Université de Paris-Nanterre
Cet article a été publié dans Comptes-rendus. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.