Les kourganes près des rapides du Borysthène

Kuznecova T.M., Elagina N.G., Kuznecov S.V. (2020) : Курганы у порогов Борисфена / Kurgany u porogov Borisfena, Moscou [Les kourganes près des rapides du Borysthène].

Cet ouvrage publie les résultats des fouilles menées en 1961-1964 de deux cimetières (près de la ville de Dneprorudnoye et du groupe de kourganes de Solokha), situés dans la région de Zaporozhye, sur la rive gauche du Dniepr (l’ancien Borysthène).

Cette étude permet aux auteurs de distinguer deux périodes correspondant aux deux groupes de tumulus. A la première correspondant aux tombes de Dneprorudnoye, datées du VII-VIe s. où les Scythes qui viennent d’arriver dans la région réutilisent les kourganes de l’époque du Bronze pour marquer leur territoire. Dans le second groupe daté du Ve au IVe s., les Scythes réutilisent peu ces kourganes. Ils sont maintenant installés. Ils comptent également plus de matériel grec importé, notamment des amphores timbrées.

5 études spécifiques complètent la monographie notamment autour de l’analyse anthropologique des vestiges humains, des pointes de flèche et d’un kylix en métal.

Résumé de deux pages en anglais.

Nombreuses illustrations, notamment en couleur.

L’ouvrage en ligne : https://www.archaeolog.ru/ru/el-bib/el-cat/el-books/el-books-2020/kuznecova-2020

A propos Th. Castelli

Docteur en histoire et archéologie des mondes anciens de l'Université de Paris-Nanterre
Cet article, publié dans Comptes-rendus, Livres en ligne, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.