Le trésor de didrachmes du Bosphore du village de Fontalovskaya (IGCH 1143) : salaire des mercenaires de l’époque des guerres mithridatiques

Abramzon M.G., A.M. Novichikhin, I. A. Saprykina, et T. N. Smekalova (2021) : Клад боспорских дидрахм из станицы Фонталовская (IGCH 1143): жалование наемников эпохи Митридатовых войн? (Археометрия Причерноморья. Вып. 5)/ Klad bosporskikh didrakhm iz stanicy Fontalovskaja (IGCH 1143): zhalovanie naemnikov épokhi Mitridatovyh vojn ?, (Arkheometrija Prichernomor’ja. Vyp. 5), Moscou [Le trésor de didrachmes du Bosphore du village de Fontalovskaya (IGCH 1143) : salaire des mercenaires de l’époque des guerres mithridatiques ? (Archéométrie de la région de la mer Noire, 5)].

Cet ouvrage publie les résultats de l’analyse par fluorescence par rayons X d’un trésor de monnaies bosporanes (IGCH 1143 = CH XI 137), trouvé près du village de Fontalovsky, dans la péninsule de Taman. Après avoir présenté ce type de didrachmes et les trésors de monnaies d’argent de la période mithridatique, les auteurs présentent le trésor, les résultats de leur analyse et le catalogue.

Ces monnaies, avec à peine 30 à 40% d’argent, portent les marques de trois cités bosporanes, Panticapée, Gorgippia et Phanagoria, mais proviennent en fait d’un seul et même atelier : Panticapée. Durant la Première guerre mithridatique, ces monnaies auraient servi à payer des mercenaires chargés de protéger les exploitations agricoles de la péninsule de Fantalovsky.

Le sommaire :

A propos Th. Castelli

Docteur en histoire et archéologie des mondes anciens de l'Université de Paris-Nanterre
Cet article a été publié dans Comptes-rendus. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.