Follow the blog on Facebook and VK

In order to have news about the Black Sea , you can follow us on Facebook http://www.facebook.com/PontosEuxeinos

Vk http://vk.com/club74917524

Twitter https://twitter.com/Spartokosalu

Pontos Euxeinos

Publicités
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Tra Oriente e Occidente. Dinamiche commerciali in Moesia Inferior e Thracia in epoca romana

Dobreva, D. (2017) : Tra Oriente e Occidente. Dinamiche commerciali in Moesia Inferior e Thracia in epoca romana. I dati delle anfore, Rome.

Cette thèse concerne le commerce des amphores en Thrace et en Mésie inférieure entre le Ier s. a. C. et le début du VIIe s. p.C. Malgré le titre, ce sont surtout les découvertes du territoire bulgare qui sont étudiées et publiées. Pour la Dobroudja roumaine, un seul site est étudié : Aegyssus. Cela tient en partie à l’état des publications d’amphores de cette région. Cette région est approvisionnée par la mer Noire et par le Danube pour des productions occidentales.

Après avoir présenté le contexte historique et géographique, l’autrice présente les différents sites (9 sites principaux et 20 secondaires) dont elle étudie les amphores. Elle présente une typologie (54 types) et une chronologie des amphores classées en fonction de leur origine. Sa dernière partie constitue une synthèse sur l’approvisionnement en amphores de cette région, par période, en distinguant le rôle des différentes grandes zones de production.

L’étude du commerce des amphores est bien souvent la seule étude possible pour retracer de manière assez fine le reste du commerce. Cet ouvrage constitue de ce point de vue un apport essentiel.

Différente planches permettent d’identifier les amphores étudiées.

Un index des types d’amphores favorise la circulation à travers l’ouvrage.

La présentation et le sommaire sur le site de l’éditeur :

http://www.edizioniquasar.it/sku.php?id_libro=2261

tra oriente e occidente

Publié dans Comptes-rendus | Laisser un commentaire

The Northern Black Sea in Antiquity. Networks, Connectivity, and Cultural Interactions

Kozlovskaya, V., éd. (2017) : The Northern Black Sea in Antiquity. Networks, Connectivity, and Cultural Interactions, Cambridge.

Cet ouvrage étudie le nord de la mer Noire antique en fonction de la problématique de l’unité de l’espace pontique. La création de réseaux pontiques est mise en évidence à travers l’étude des ports et du commerce des amphores. L’épigraphie montre quant à elle le fort sentiment d’appartenance des citoyens à leur cité. On retrouve  cette tendance à l’identité régionale à travers les études sur l’art bosporan ou sur l’architecture nord-pontique.  La question de l’identité des Sarmates est aussi posée, entre une culture connue par l’archéologie et une reconstruction historique de ce peuple.

Cet ouvrage met à disposition des synthèses récentes dans une langue occidentale sur certains aspect peu abordés en dehors des publications en russe ou en ukrainien comme les ports, l’art ou le commerce amphorique.

Présentation et sommaire sur le site de l’éditeur : http://www.cambridge.org/gb/academic/subjects/archaeology/classical-archaeology/northern-black-sea-antiquity-networks-connectivity-and-cultural-interactions?format=HB#Okg8XR8rUHRyCOky.97

PeN 2017

Publié dans Comptes-rendus | Laisser un commentaire

Amasya – Oluz Höyük. Un peuplement Achéménide (Perse) en Anatolie du Centre-Nord (2009-2013)

Dönmez, Ş, éd. (2017) : Amasya – Oluz Höyük. Kuzey-Orta Anadolu’da Bir Akhaimenid (Pers) Yerleşmesi, 2009-2013 Dönemi Çalışmaları Genel Değerlendirmeler ve Önsonuçlar, Istanbul [Amasya – Oluz Höyük. Un peuplement Achéménide (Perse) en Anatolie du Centre-Nord, études de la période 2009-2013. Considérations générales et résultats préliminaires].

Cet ouvrage, le deuxième consacré à ce site, concerne les fouilles menées de 2009 à 2013. Ce site situé à une centaine de kilomètres de la mer est un tell occupé depuis le début de l’Âge du Bronze (IVe millénaire) jusqu’à la fin de l’époque hellénistique. Au XIe s., le site est utilisé comme nécropole par des population turques récemment islamisées.

L’ouvrage se compose de deux parties consacrées respectivement aux campagnes de fouilles et à des études plus spécifiques. Année par année,  les résultats des cinq campagnes de fouilles sont publiés avec 886 figures (dessins et photographies en couleurs).  Un chapitre synthétique, traduit également en anglais, présente l’évolution de l’occupation du site et la replace dans le contexte régional. Un chapitre est consacré à une approche géographique de ce site.

Les quatre études de la dernière partie sont consacrées aux monnaies (81 exemplaires), aux vestiges animaux, à une approche géophyisique et aux pierres utilisées pour la construction.

Le directeur de l’ouvrage  à partir de l’exemple de ce site veut montrer que le développement de ces sites de l’intérieur est davantage dû à des facteurs locaux et à l’influence  mède et perse, plutôt qu’aux Grecs. Il met en avant le rôle militaire et politique du site à l’époque achéménide. Le site pourrait correspondre à Kritalla évoquée par Hérodote (7.26) où Xerxès rassembla son armée en 481-480. Pour la période où le site fait partie du royaume de Mithridate (qu’il préfère ne pas appeller pontique pour éviter un anachronisme et pour davantage rattacher ce royaume à l’Anatolie), il met en avant le maintien de la culture perse.

Les  artefacts illustrés disposent très souvent d’une échelle et leurs dimensions sont précisées.

C’est un ouvrage très richement illustré et qui semble de qualité. On peut regretter que les légendes des photos ne soient pas bilingues.

Les analyses de l’éditeur de l’ouvrage, tendant à montrer le rôle important des influences médes et perses sur ce site  durant l’époque classique et hellénistique vont relancer le débat sur la place de ces établissements de l’intérieur.

Le sommaire :

IMG_1796

amasyaoluz

 

 

 

 

Publié dans Comptes-rendus | Laisser un commentaire

Histoire et épigraphie d’Olbia, de Chersonèse et du Bosphore

Jajlenko, V. P. (2017) : История и эпиграфика Ольвии, Херсонеса и Боспора VII в. до н. э. – VII в. н. э. / Istorija i épigrafika Ol’vii, Khersonesa i Bospora VII v. do n. é. – VII v. n. é., Moscou [Histoire et épigraphie d’Olbia, de Chersonèse et du Bosphore VII s. av. n. è. – VII s. de n. è.].

L’auteur se propose de faire une histoire du nord de la mer Noire à travers l’épigraphie. Ce gros ouvrage, plus de 1000 pages, est consacré essentiellement à Olbia. Les trois dernières parties abordent respectivement Chersonèse, le Royaume du Bosphore et les inscriptions chrétiennes du nord de la mer Noire. Le découpage chronologique proposé chercher à couvrir toute la période antique débordant même sur le Moyen âge, avec des fragments d’épitaphes du IXe -Xe s.

Pour Olbia et Berezan’, même si l’épigraphie joue un grand rôle, l’auteur évoque la période de la colonisation. Les principaux dossiers de l’histoire d’Olbia sont commentés : les lettres d’Achillodôros, et d’Apaturos, les cultes d’Olbia, le problème des rapports avec les populations locales à travers l’étude de la documentation sur le roi scythe Skylès et sur l’Olbiopolitain Protogénès, l’expédition de Zopyrion… Pour la période du Ier s. au IIIe s.,  les commentaires sont plus brefs.

Dans les trois dernières parties, l’auteur ne se consacre qu’aux plus importantes inscriptions : graffiti grecs et inscriptions d’époque romaine pour Chersonèse, inscriptions royales du Bosphore….

Il y a de nombreux index et plus d’une centaine de figures incorporées au texte.

Un ouvrage important du rival du grand épigraphiste russe Ju. G. Vinogradov (1946-2000), mais qui sombre parfois dans la polémique stérile. L’auteur lance notamment des attaques ad hominem contre les épigraphistes russes et occidentaux qui avaient critiqué son ouvrage précédent intitulé le Reich millénaire bosporan (Тысячелетний боспорский рейх. История и эпиграфика Боспора VI в. до н. э. – V в. н. э, Moscou 2010).

Le sommaire :

IMG_2423

IMG_2424

IMG_2425

 

IMG_2426

Jajlenko

 

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Céramiques antique à vernis  noir  de la collection du Musée des beaux-arts Pouchkine

Egorova, T. V. (2017) : Античная чернолаковая керамика из собрания Государственного музея изобразительных искусств имени А.С.Пушкина / Antichnaja chernolakovaja keramika iz sobranija Gosudarstvennogo muzeja izobrazitel’nyh iskusstv imeni A.S.Pushkina, Moscou [Céramiques antique à vernis  noir  de la collection du Musée des beaux-arts Pouchkine].

Cet ouvrage en russe publie une sélection de céramiques à vernis noir entières, de la collection du musée Pouchkine, datées du dernier quart du VIe s. à la seconde moitié du IIe s. Jusqu’à maintenant seulement 14 de ces 203 vases étaient publiés.  C’est donc un apport important à la connaissance de cette céramique. Comme souvent dans les collections muséales, une majorité des vases provient de collections plus anciennes ou d’achats individuel sans que le contexte précis de découverte soit connu. Néanmoins 30 % des vases proviennent des fouilles de sites du Royaume du Bosphore. L’auteur chercher à différencier les céramiques attiques de celles de style attique, à qui elle essaye d’attribuer des centres de production.

Le catalogue est organisé par type de vases. Les informations traditionnelles sont fournies pour chacun des vases. Les illustrations (photographies et dessins en noir et blanc) sont rassemblées sous forme de planches hors texte.

Plusieurs index (centres producteurs, graffiti…) permettent de circuler plus facilement.

L’introduction et le commentaire général sont traduits en anglais.

 

vernis noir 2017 som

vernis noir 2017

Publié dans Comptes-rendus | Laisser un commentaire

АRKHОNТ : Reliques antiques de Chersonèse : découvertes, résultats, théories

Kostromichev, D. A. (2017) : АРХОНТ: Античное Реликвии Херсонеса: Открытия, Находки, Теории. Материалы международной научной конференции. Севастополь, 10-12 октября 2017 года / АRKHОNТ:Antichnoe Relikvii Khersonesa: Otkrytija, Nakhodki, Teorii. Materialy mezhdunarodnoj nauchnoj konferencii. Sevastopol’, 10-12 oktjabrja 2017 goda  Sébastopol [АRKHОNТ : Reliques antiques de Chersonèse : découvertes, résultats, théories. Actes de la conférence scientifique internationale, Sébastopol, 10-12 octobre 2017].

Cet ouvrage publie les actes d’un colloque consacré largement à Chersonèse. Mais d’autres sites du nord et de l’est de la mer Noire sont étudiés par quelques articles. Les thématiques étudiées sont très larges : céramiques, amphores, inscriptions, verres, monnaies, organisation de l’espace…

Le sommaire :

Arhont 2017

arhont 2017 couv

 

 

Publié dans Comptes-rendus | Laisser un commentaire

Monnaies romaines de Crimée

Isaenko O.V. et S. K. Sukhoruchenko (2017) : Три новых клада римских монет из Крыма. К вопросу об обращении римской монеты в Таврике в I -II вв. н.э. / Tri novykh klada rimskikh monet iz Kryma. K voprosu ob obrashhenii rimskoj monety v Tavrike v I -II vv. n. è., Simferopol [Trois nouveaux trésors de pièces romaines de la Crimée. Au sujet de la circulation de la monnaie romaine en Tauride aux Ier-IIe s. p.C.].

Isaenko O.V. et S. K. Sukhoruchenko (2017) : Находки римских монет в Крыму. К вопросу об обращении римской монеты в Таврике в III в. н.э. / Nakhodki rimskih monet v Krymu. K voprosu ob obrashhenii rimskoj monety v Tavrike v III v. n. é., Simferopol  [Trouvailles de pièces romaines en Crimée. Concernant la circulation de la monnaie romaine à Taurica au IIIe s. p.C.]

Ces deux petits livret à très faible tirage (moins de 40 exemplaires !)  concernent des trésors de monnaies romaines découverts en Crimée. Les illustrations sont en couleur. On peut s’interroger sur l’utilité de telles brochures au tirage ultra confidentiel, alors qu’il existe des revues avec un tirage important qui auraient pu publier  de tels articles.

http://crimeanbook.com/product/isaenko-ov-sukhoruchenko-sk-tri-novykh-klada-rimskikh-monet-iz-kryma-k-voprosu-ob-obrashchenii-rimskoy-monety-v-tavrike-v-i–ii-vv-ne/

http://crimeanbook.com/product/isaenko-ov-sukhoruchenko-sk-nakhodki-rimskikh-monet-v-krymu-k-voprosu-ob-obrashchenii-rimskoy-monety-v-tavrike-v-iii-v-ne/

monnaies romaines crimée

Publié dans Comptes-rendus | Laisser un commentaire